moteur de recherche

Diane, ancienne étudiante

Diane Delallée travaille chez NP6 groupe – éditeur de logiciel dans l’email marketing. Après une licence STIC (Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication) à Orléans, Diane poursuit ses études en master à l’IGM. Elle se spécialise dans la synthèse d’image et le traitement du signal, master 2 informatique Science de l’image. Dans cette interview, elle partage avec nous les étapes de son parcours universitaire à son emploi.

 

Comment et pourquoi aviez-vous choisi IGM ?

Pour mes recherches, je suis uniquement passée par internet. Les masters proposant ces formations étant assez restreints, je suis vite arrivée sur le site de l’IGM. J’ai postulé à Marne-la-Vallée et à la Courneuve. J’ai choisi d’intégrer le master proposé à l’IGM car les cours correspondaient plus à mes attentes.

Quelle formation avez-vous suivie ?

Je me suis orientée dans la formation Signal, Image, Synthèse (appelée maintenant formation Science de l’image) car j’avais très envie de comprendre  comment cela fonctionnait, et de pouvoir réaliser des projets notamment de réalité augmentée. Le fait que la formation conserve des cours moins spécifiques au domaine choisi m’a également beaucoup intéressée. J’ai continué à suivre des cours de Web, linguistiques, et d’algorithmes entre autres. Lors de ma deuxième année de Master, j’ai également été chargée de TP pour apprendre aux étudiants de première année la programmation en C. Cela consistait à mettre en pratique les cours qu’ils avaient eu, à corriger les exercices pour en noter certains, ainsi qu’à les suivre pendant leur projet de fin de semestre.

Comment s’est déroulée votre recherche d’emploi ?

Pendant une année, j’ai monté des projets personnels : site de découvertes musicales, projet de modélisation de villes (où l’internaute peut faire tourner des bâtiments via des capteurs posés sur une table), site pour un ami, etc. Pour tous ces projets, la formation que j’ai reçue pendant mon master a été très bénéfique. Après cette année, j’ai entrepris une recherche d’emploi entre entreprises de modélisation et entreprises travaillant avec le net. En un mois et demi, j’ai passé cinq entretiens et décroché un CDD.

Pouvez-vous décrire une application précise d’un cours suivi à l’IGM dans le cadre de votre métier et expliquer plus en détails les missions que vous réalisez ?

Dans mon entreprise actuelle, nous travaillons sur des BigData via des API REST et sur du machine learning. Certains traitements étant très lourds sur certains clients, nous devons travailler sur les performances. Le fait de savoir calculer les complexités de certains algorithmes, et de savoir comment les améliorer m’aide régulièrement dans mon travail.

Nous travaillons également avec des bases de données SQL, donc les cours de première année sur ce sujet m’aident à aller chercher et faire quelques requêtes (plus ou moins complexes) en SQL. Les cours de Design pattern, quant à eux m’ont appris la rigueur dans le code, et pour certains projets, nous sommes régulièrement amenés à en mettre certains en place (Singleton, Factory….).

Je dirais aussi que tous les cours où nous avons mis en pratique la parallélisation ont été un atout majeur puisque je travaille dessus au quotidien.

Le fait d’avoir eu de très bon cours de C++ est aussi un atout majeur, puisque bien que n’utilisant pas vraiment ce langage dans mon entreprise, nous allons être amené à utiliser certaines librairies codées en C++ (libuv, watchdog,…) et à les modifier ou à les compléter prochainement. Je serais sûrement mise à contribution grâce au niveau que ma formation m’a donné.

Je travaille également sur du Machine learning (apprentissage automatisé pour prédire des comportements de clients). Cela se fait en python notamment. C’est donc une chance d’en avoir fait à la fac. De plus tous les cours de combinatoires et de complexité sont très utiles pour comprendre ce qu’il se passe et optimiser ces traitements qui sont très coûteux.

Le fait également d’avoir été chargée de TP m’a beaucoup apporté que cela soit dans ma façon de m’exprimer et de faire comprendre mes projets et mes idées à mes collègues. Si vous en avez l’opportunité, n’hésitez pas à le faire, c’est une excellente expérience.

Un conseil pour conclure ?

Il existe beaucoup de groupes liés à l’informatique (langage, principe, nouveautés…) sur MEETUP (cela existe dans toute la France et même à l’étranger). Ces réunions ont lieu en général le soir, durent environ 1h et sont gratuites. Cela peut être très intéressant.

----------
Entretien réalisé en juin 2015 par Clémence et Mickaël